Allergie au soleil : symptômes, causes et solutions

Article Read Duration 5 min. de lecture

L'allergie au soleil provoque l'apparition de boutons rouges qui démangent après une exposition au soleil, même légère. Suivez ces conseils pour l'éviter :

• Évitez de vous exposer au soleil entre 11h et 16h.
• Portez un chapeau, des lunettes de soleil et un t-shirt à manches longues.
• Utilisez une crème solaire à large spectre SPF50+.
• Vérifiez que votre protection solaire protège contre les rayons UVA longs.
• Choisissez une protection solaire adaptée aux peaux sensibles et à tendance allergique.

QU'EST-CE QU'UNE ALLERGIE AU SOLEIL ?

Une allergie au soleil se caractérise par le développement d'une éruption cutanée après une exposition au soleil. Les médecins ne comprennent pas encore totalement les causes de l'allergie au soleil, mais on pense que la lumière UV modifie une substance dans la peau, à laquelle le système immunitaire réagit, provoquant une inflammation de la peau (rougeurs, démangeaisons ou cloques).

La forme la plus courante d'allergie au soleil est la lucite polymorphe (LP). La forme légèrement moins sévère de la lucite polymorphe est la lucite estivale bénigne (LEB). Malgré son nom, elle ne survient pas toujours en été. Un séjour au ski, un repas en terrasse au printemps ou même une légère exposition au soleil derrière une fenêtre (pour les personnes très sensibles) peuvent déclencher l'apparition de petits boutons rouges.

Poursuivez votre lecture pour connaître les symptômes de l'allergie au soleil, les différents types d'éruption cutanée et les solutions pour y remédier. Alerte spoiler : La clé est de savoir quelle protection solaire choisir.

SYMPTÔMES
DE L'ALLERGIE AU SOLEIL

À quoi ressemble une allergie au soleil ?

L'allergie au soleil est souvent connue sous le nom de lucite polymorphe. “ Polymorphe” signifie quelque chose qui prend plusieurs formes. Il existe donc différents types d'éruption cutanée causés par une allergie au soleil :

  • La manifestation la plus courante prend la forme de petits boutons rouges qui démangent. Ils ont tendance à apparaître au niveau du décolleté, des épaules, des bras, des jambes et du coup-de-pied. Le visage n'est généralement pas touché. Ils apparaissent souvent 12 heures après une exposition au soleil.
  • Certaines personnes ont des cloques qui se transforment ensuite en plaques rouges sèches (semblables à de l'eczéma).
  • Dans certains cas, les rougeurs peuvent ressembler à des piqûres d'orties2.

QUELLES SONT LES CAUSES
DE L'ALLERGIE AU SOLEIL ?

Pourquoi suis-je allergique au soleil ?

L'allergie au soleil ou lucite polymorphe est causée par l'exposition au soleil, et plus précisément aux rayons UVA.

Qui est sujet à l'allergie au soleil ?

La lucite polymorphe touche près de 10 % de la population. Elle est plus courante chez :

  • Les femmes entre 15 et 35 ans, même si tout le monde peut être allergique au soleil.
  • Les personnes à la peau claire, même si les personnes avec un phototype plus foncé peuvent également être touchées.
  • Les personnes qui vivent dans des régions moins ensoleillées.

Les causes évitables de l'allergie au soleil

Certains médicaments tels que les antibiotiques de type tétracycline peuvent provoquer une allergie au soleil. Dans certains cas, l'allergie au soleil est causée par le contact de la peau avec certaines substances avant l'exposition au soleil : les coupables sont notamment les parfums et même le jus de citron vert. Les médecins ont même inventé le terme “maladie de la Margarita” pour désigner l'allergie au soleil causée par le citron vert ! Mais la cause première de l'allergie au soleil reste la lumière du soleil, en particulier les rayons UVA, c'est pourquoi l'utilisation d'une protection solaire adaptée est au cœur de tout traitement. Poursuivez votre lecture pour plus de détails…

TRAITEMENT DE L'ALLERGIE AU SOLEIL

La protection solaire est la solution la plus efficace

Le principal traitement de l'allergie au soleil est préventif. Cela signifie que pour éviter l'allergie au soleil, il faut limiter l'exposition au soleil en adoptant les bons réflexes de protection et en utilisant une protection solaire adaptée. Pour éviter l'allergie au soleil, suivez ces conseils simples :

  • Évitez de vous exposer au soleil entre 11h et 16h.
  • Portez des vêtements de protection tels que des chapeaux, des lunettes de soleil, des t-shirts à manches longues, etc.
  • Utilisez des crèmes solaires avec un facteur de protection très élevé (SPF50+) et une protection anti-UVB et anti-UVA à large spectre.
  • Vérifiez que votre protection solaire protège également contre les rayons UVA longs (car ce n'est pas le cas de toutes !)
  • Vérifiez que votre protection solaire est adaptée aux peaux sensibles, réactives et à tendance allergique pour éviter les réactions.
  • Renouvelez l'application de votre protection solaire toutes les deux heures.

TROUVER LA BONNE
PROTECTION SOLAIRE

Quelle protection solaire utiliser en cas d'allergie au soleil ?

Si vous êtes sujet à une quelconque forme d'allergie au soleil, vous devez trouver la bonne protection solaire. La Roche-Posay, marque partenaire des dermatologues, développe des produits solaires pour les personnes sujettes aux problèmes de peau tels que l'allergie au soleil.

ANTHELIOS Sun Intolerance est la 1ère crème solaire offrant une protection UVA + UVB à large spectre, associée à une action anti-prurit (anti-démangeaisons) grâce aux propriétés apaisantes de la Neurosensine. Elle est spécialement conçue pour les peaux sensibles et intolérantes au soleil, sujettes aux allergies solaires telles que la lucite polymorphe.

ANTHELIOS Sun Intolerance garantit une efficacité cliniquement prouvée sur les patients sujets à la lucite polymorphe. Lors des essais cliniques :

  • 100 % des patients étaient protégés contre la lucite polymorphe
  • 88 % n'ont ressenti aucune démangeaison
  • 90 % n'ont ressenti aucune sensation de brûlure

Les compléments alimentaires peuvent aider à réduire les réactions allergiques

Certains dermatologues laissent entendre que les compléments alimentaires contenant du bêta-carotène, du nicotinamide (vitamine B3), du sélénium et des probiotiques peuvent aider à réduire les éruptions de lucite polymorphe. Ils doivent être pris pendant un mois avant la première exposition au soleil, et tout au long de la durée de l'exposition.

Les traitements médicaux pour la lucite polymorphe

Dès l'apparition de la réaction allergique, évitez de vous exposer davantage au soleil autant que possible et utilisez une protection solaire de façon rigoureuse. La réaction devrait s'estomper progressivement en quelques semaines si vous utilisez une protection adaptée. Si votre réaction à la lumière du soleil est particulièrement problématique, vous devriez consulter un médecin ou un dermatologue afin d'envisager un traitement.

En cas de fortes démangeaisons ou douleurs, votre médecin peut vous prescrire une crème corticostéroïde. Celle-ci doit être appliquée avec précaution, et uniquement sur avis médical. N'utilisez jamais de corticostéroïdes si vous n'avez pas d'éruption cutanée.

Plusieurs médicaments peuvent être prescrits pour traiter les symptômes de lucites sévères. Parmi eux, des médicaments antipaludéens de type hydroxychloroquine, des traitements par stéroïdes oraux, ou d'autres médicaments non stéroïdiens comme l'azathioprine.

Un autre traitement qui peut aider à réduire les éruptions cutanées est la photothérapie sous contrôle médical. Elle consiste à exposer votre peau à des doses contrôlées de rayons UV pour la « désensibiliser ». Le traitement est effectué trois fois par semaine pendant 4 à 6 semaines, généralement au printemps. Cependant, de nombreux professionnels de santé évitent ce traitement car il implique une exposition importante aux rayons UV qui peut augmenter le risque de cancers de la peau.

Tous ces traitements sont destinés aux cas les plus sérieux et doivent être effectués sous contrôle médical.

La bonne nouvelle est que même si une allergie au soleil peut être désagréable et gênante, elle disparaît rapidement si vous utilisez une protection adaptée, et ne laissera aucune trace ou cicatrice.

1Hawk, J. (2004). Benign summer light eruption and polymorphic light eruption: genetic and functional studies suggest that a revised nomenclature is required. Journal of Cosmetic Dermatology, 3(3), 173-175.

2https://www.nhs.uk/conditions/polymorphic-light-eruption/

VRAI
OU FAUX

LES VÊTEMENTS FONCÉS PROTÈGENT
DAVANTAGE DU SOLEIL.

VRAI

En effet, les couleurs foncées et intenses comme le noir, le bleu marine, le rouge ou le vert émeraude, protègent davantage contre les rayons UV que le blanc ou les couleurs pastel. Veillez donc à prendre des vêtements foncés lors de vos prochaines vacances !
En savoir plus

LES ENFANTS SONT PLUS
VULNÉRABLES AU SOLEIL.

VRAI

Protéger les enfants du soleil est primordial, surtout quand on sait que 50 à 80 % des dommages causés par les rayons UV surviennent avant l'âge de 20 ans, et qu'une personne sur 55 née en 2008 développera un jour un mélanome. Mais ce risque peut être considérablement réduit en utilisant une protection adaptée
En savoir plus

LE SOLEIL EST BON
POUR VOTRE ENFANT.

FAUX

La peau des enfants est particulièrement vulnérable aux effets nocifs du soleil. C'est pourquoi les pédiatres et dermatologues s'accordent à dire que les bébés et jeunes enfants de moins de 3 ans ne doivent pas être directement exposés au soleil de quelque manière que ce soit. Passé cet âge, veillez à utiliser une très haute protection solaire UVA-UVB à large spectre comme la gamme Anthelios.
En savoir plus

NOUS AVONS ÉGALEMENT
UNE GAMME POUR CELA

ANTHELIOS est un acteur pionnier de la protection solaire. Sa très haute protection à large spectre est le fruit de plus de 25 ans de recherches cliniques avancées sur les soins solaires et les peaux sensibles au soleil.

  • Très haute protection.
    Aide à limiter les sensations d'inconfort induites par les rayons UV.
    Atténue les rougeurs.
    SUN INTOLERANCE
    CRÈME SPF50+
    Découvrir

NOTRE ENGAGEMENT
ENVERS LA TOLÉRANCE

Des standards de sécurité qui vont au-delà des réglementations internationales en matière de cosmétiques.

PRODUITS
100 % SOUMIS A DES TESTS D'ALLERGIES

Voir plus
Un seul prérequis : aucune réaction allergique
Si nous détectons un seul cas, nous retournons dans les laboratoires et reformulons

L'ESSENTIEL,
À LA DOSE ACTIVE LA PLUS JUSTE

Voir plus
Développés en collaboration avec des dermatologues et toxicologues, nos produits ne contiennent que les ingrédients nécessaires, à la dose active la plus juste.

PRODUITS TESTÉS
SUR LES PEAUX
 SENSIBLES

Voir plus
La tolérance de nos produits est vérifiée sur les peaux sensibles : les peaux réactives, à tendance allergique, acnéique, atopique, délicates ou fragilisées par les traitements contre le cancer.

PROTECTION DE LA FORMULE
DANS LE TEMPS

Voir plus
Nous sélectionnons les emballages les plus protecteurs, que nous associons à quelques conservateurs nécessaires pour garantir une tolérance intacte et une efficacité durable.