Le point sur

Traiter le psoriasis : Médecins et patients

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_focuson_default.jpg

Il existe une kyrielle de traitements pour le psoriasis. Bien que le psoriasis soit toujours incurable, on peut toujours espérer une amélioration de la situation sur le long terme. Il est possible d'atténuer les symptômes comme les démangeaisons et les plaques rouges squameuses, et dans les formes les moins sévères, il est même possible de faire disparaître tous les signes du psoriasis. Ça exige toutefois un véritable partenariat entre le médecin et ses patients. Ce partenariat commence par les conseils du médecin, le choix du traitement et le soin quotidien qu’on apporte à la peau souffrant de psoriasis.

La visite chez le médecin

Des patients atteints de psoriasis qui attendent longtemps avant d'aller chez le médecin parce qu'ils n’aiment pas, ce n’est pas rare. C’est souvent dû à l'angoisse ou l'incertitude, ce qui ne favorise pas la communication. Il y a certaines choses que vous pouvez faire pour vous préparer à cette consultation chez le médecin et qui pourront aussi l’aider à identifier les causes de votre problème cutané.

Avant la consultation
-       Tenez un journal avec vos expériences en rapport avec le psoriasis.
-       Essayez de déterminer dans quelle mesure ça influence votre vie.
-       Décrivez les affections ou problèmes de santé dont vous souffrez et les médicaments que vous prenez pour les soigner.
-       Essayez d’identifier les éventuels facteurs qui déclenchent ou aggravent votre psoriasis.

Après la consultation
-       Suivez le traitement prescrit à la lettre.
-       N'arrêtez pas le traitement, même si les symptômes ont disparu.
-       Laissez aux médicaments le temps d'agir, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
-       Mentionnez toujours les effets secondaires à votre médecin ou dermatologue.
-       Vous avez des effets secondaires ? Ou si vous remarquez que le traitement est trop lourd pour vous, demandez conseil à votre dermatologue.

Diagnostiquer le psoriasis

Il existe de nombreuses manières de diagnostiquer le psoriasis et les symptômes y afférant. Il y a de nombreuses choses qu'on ne comprend pas encore sur les causes de la maladie et la manière de la soigner, mais on connaît beaucoup mieux les différents types de psoriasis. Il est ainsi possible de bien traiter le psoriasis chez de nombreux patients.

L’une des choses que le dermatologue fait c’est déterminer l’impact du psoriasis. Il est ainsi possible d'avoir une vue d’ensemble de la maladie. Un dermatologue peut avoir recours à différents moyens pour traiter les patients. Pendant la phase de diagnostic, il s'agit principalement de questionnaires sur les différents aspects de la maladie et l’impact qu’elle a sur la vie de la personne.
Un dermatologue dispose de tout un éventail de moyens pour trouver le bon traitement pour le psoriasis. C’est ainsi qu’un véritable partenariat en médecins et patients se développera. Le médecin peut ainsi se pencher davantage sur ses patients, qui peuvent eux-mêmes donner les meilleures informations sur leur forme de psoriasis.

Voici quelques-uns des moyens que les dermatologues utilisent lors de leur examen :
- Dermatology Life Quality Index (DLQI), il s’agit d’un petit questionnaire que les patients peuvent remplir eux-mêmes.
- L’échelle Psoriasis Symptom Assessment (PSA), un questionnaire avec une échelle pour déterminer la gravité de la situation.
- Skindex, un questionnaire conçu pour les patients souffrants de problèmes de peau.
- Le Psoriasis Disability Index (PDI), un questionnaire qui détermine à quel point le psoriasis est contraignant pour la vie des patients.
- Le Psoriasis Life Stress Inventory (PLSI), un questionnaire qui évalue l'impact psychologique qu’a le psoriasis sur le patient.

Choisir le bon traitement pour le psoriasis

C’est le type de psoriasis, la gravité et l’impact sur la qualité de vie du patient qui déterminent le traitement. Il y a aujourd'hui de nombreuses possibilités pour traiter le psoriasis et de nouvelles études voient sans cesse le jour, ce qui offre aussi la possibilité de participer à davantage de traitements expérimentaux.

Première étape : dans la plupart des cas, la première étape dans le traitement du psoriasis est un traitement topique (traitement local). On traite la peau directement avec un baume ou un crème, comme le baume ISO UREA MD. L’utilisation de ces crèmes et baume peut être une solution pour les formes les moins graves du psoriasis et peut réduire les squames et plaques. De plus, les éventuels effets secondaires liés à l’utilisation d'une crème ne sont pas très graves. Enfin, dans de nombreux cas, utiliser une crème peut directement apaiser les symptômes comme les squames et les démangeaisons, aussi dans les formes les plus sévères de psoriasis.

Dans les cas de psoriasis modérés à sévères, la luminothérapie constitue une forme de traitement dans lequel les rayons UV peuvent aider à réduire les symptômes comme les démangeaisons ou les squames. Cependant, 10 % des patients ont une peau qui réagit au soleil, ce qui pourrait aggraver les plaques. Il est en outre important de bien déterminer les doses, car la peau peut brûler quand elle est exposée à trop de rayons UV. Il faut faire la différence entre les 3 différents traitements par luminothérapie.

Les rayons UVB
Avec les rayons UVB, la peau est exposée aux UV entre quelques dizaines de secondes et maximum 10 minutes. Ce traitement freine la division cellulaire et empêche l'infection de pénétrer plus profondément dans la peau. Pour ce traitement, il est important d’augmenter lentement le temps de traitement.

Photothérapie PUVA
La thérapie PUVA est une thérapie qui ne se pratique qu’en hôpital ou clinique. Le traitement est associé à des médicaments, le psoralène dans ce cas. Il est combiné à des rayons UVA. De manière générale, les rayons UVA ne sont pas assez forts, mais le psoralène rend la peau plus sensible, ce qui renforce les effets des rayons UVA. Les effets de la thérapie PUVA sont tout à fait comparables à la luminothérapie UVB. La seule différence, c’est qu'avant le traitement, les patients prennent un bain ou un comprimé de psoralène. Le temps de traitement est ensuite lentement augmenté, mais ne peut pas dépasser les 20 minutes.

Luminothérapie à la maison
À l'heure actuelle, il existe des lampes qui permettent de suivre une luminothérapie à la maison. Il s'agit de lampes spéciales conçues pour le psoriasis capitis, qui affecte le cuir chevelu. Si vous souhaitez le traiter vous-même avec ces lampes, vous devez le faire en concertation avec votre médecin. Les rayons UV peuvent en effet aggraver le psoriasis, brûler la peau et même provoquer le cancer de la peau. Consultez toujours votre médecin pour connaître le bon traitement.

Médicaments
Il existe différents médicaments qui peuvent aider à traiter le psoriasis ou même faire disparaître tous ses signes. Les plus connus sont entre autres le Métotrexate, la Ciclosporine, l’Acitrétine, l’Acide fumarique et l’Aprimelast. La plupart de ces médicaments ont pour objectif de freiner la division cellulaire et d’empêcher l'affection de se propager dans la peau. Cependant, chaque médicament se concentre sur les besoins spécifiques des patients. Choisir l’un ou l'autre médicament peut dépendre par exemple du type de psoriasis, de l’hypersensibilité à la photothérapie, de la grossesse ou du souhait d'avoir des enfants.

Il y a également ce qu'on appelle les ‘Biologicals’, des protéines nécessaires au corps qui sont synthétisées artificiellement. Ils se focalisent sur les soi-disant cellules T, qui joueraient un grand rôle dans le psoriasis. En se liant aux cellules T, ils freinent leur fonction, ce qui empêche le psoriasis de se développer.

Il va de soi que chaque traitement contre le psoriasis ne devrait pas engendrer plus de problèmes que la maladie en elle-même. N’hésitez donc pas à demander à votre dermatologue d'adapter votre traitement ou de le changer si les effets secondaires sont trop importants pour vous.



Questions fréquemment posées sur le traitement du psoriasis

Le psoriasis semble demeurer un grand mystère en tant que maladie cutanée chronique dont les causes ne sont pas encore bien connues. Pour garder au mieux le psoriasis sous contrôle au quotidien et sur le long terme, il est important d’être bien informé. Vous trouverez ci-dessous des réponses aux questions fréquemment posées, dictées par les dermatologues de La Roche-Posay

Y a-t-il un traitement idéal contre le psoriasis ?
Tout comme il y a différents types de psoriasis, il y a aussi différentes possibilités de le traiter, et les effets secondaires peuvent en outre faire en sorte que vous ne supportiez pas un traitement en particulier. Discutez ouvertement de votre traitement contre le psoriasis avec votre dermatologue, adaptez-le le cas échéant et ne baissez surtout pas les bras.

Si un traitement ne fonctionne pas, puis-je l’arrêter ?
Il est important de ne pas arrêter un traitement du jour au lendemain, car après le traitement, le psoriasis peut revenir sous une forme plus sévère. Restez confiant dans le traitement proposé, et n’oubliez pas qu’une bonne hydratation est extrêmement importante. Adaptez votre traitement pas à pas et arrêtez-le avec précaution.

Est-ce qu'on peut empêcher le psoriasis de se développer ?
Il est impossible d’empêcher le psoriasis de se développer, mais il existe bien des facteurs d'activation que l'on peut garder à l’œil. Il est ainsi possible de limiter la prolifération des plaques et d'apaiser au maximum les démangeaisons. Utilisez une bonne crème hydratante pour traiter votre peau et ne succomber jamais à la tentation de vous gratter !

Pourquoi la peau atteinte de psoriasis démange-t-elle ?
C’est dû à la circulation de substances inflammatoires liées au psoriasis. Dans des situations bien spécifiques, notre système immunitaire réagit en laissant circuler  dans le sang des cellules qui libèrent ces substances inflammatoires dans la peau, ce qui provoque ces démangeaisons. Cependant, il ne faut en aucun cas se gratter pour éviter d’irriter davantage la peau. Et faites aussi attention aux substances irritantes et à la sécheresse de votre peau.

Pourquoi la peau est-elle sèche en cas de psoriasis ?
Psoriasis et peau sèche, un cercle vicieux qu'il faut rompre.
Les problèmes de peau liés au psoriasis, comme la régénération accélérée de la peau, l’épaississement de la couche externe de la peau, l'accumulation de petites peaux mortes, etc., tout comme certains traitements, peuvent assécher la peau extrêmement fort. Et une peau sèche aggrave le psoriasis. Hydrater la peau souffrant de psoriasis est important. Utilisez le cas échéant une crème ou un baume nourrissant pour rendre la peau confortable et la maintenir hydratée.

Puis-je traiter mon psoriasis moi-même ?
Ne faites jamais ça ! Même si vous pouvez faire certaines choses vous-même, traiter le psoriasis est un travail d’orfèvre pour lequel un médecin est nécessaire. N'ayez pas recours à l'automédication, même si cette affection chronique vous décourage. Des charlatans, notamment sur Internet, promettent souvent des moyens qui guérissent totalement le psoriasis. Ces produits font souvent plus de mal que de bien, car une peau atteinte de psoriasis est très fragile.

Conclusion : Ne prenez pas de médicaments et n’utilisez pas de produits sans avoir demandé conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Puis-je partir en vacances pendant mon traitement contre le psoriasis ?

Vous partez en vacances ? Demandez d'abord conseil à votre dermatologue traitant. Il peut adapter votre traitement contre le psoriasis. Vérifiez aussi toujours que les différents vaccins n'interagissent pas avec votre traitement et emportez suffisamment de médicaments. Emportez également une bonne crème solaire, avec un indice élevé. Et évitez le soleil, surtout au moment le plus chaud de la journée. Rincez le sel ou le chlore directement après vous êtes baigné pour ne pas irriter ou assécher inutilement votre peau.

  • Facebook
  • Pin

Recommandé pour vous

See all articles

Produits complémentaires

Voir tous les produits