Les soins prébiotiques : la nouvelle génération de dermo-cosmétiques

Img_Les soins prébiotiques : la nouvelle génération de dermo-cosmétiques

L'utilisation d'hydratants pour garder la peau douce et hydratée remonte aux premiers jours de l'humanité. De l'huile de ricin à la cire d'abeille en passant par... les restes de cire de bougie et le saindoux, les gens enduisent leur peau de substances huileuses depuis des millénaires. Toutes ces substances agissent essentiellement en formant un film occlusif pour empêcher que l'humidité de la peau ne s’évapore.

Toutefois, outre une bonne hydratation, la peau a également besoin d’une barrière protectrice fonctionnant à la perfection pour être en bonne santé. Cette barrière est composée d’une couche de lipides d’une part, et d’une population diversifiée de bactéries bénéfiques à sa surface , autrement connue sous le nom de microbiome. Pour fonctionner correctement, la peau a besoin d’un microbiome sain, équilibré et diversifié .

Aujourd’hui, les experts conçoivent des formules dermo-cosmétiques pour hydrater la peau à partir d’une approche tenant compte de plusieurs éléments :
• Les agents émollients rendent la peau plus douce et plus souple en comblant les espaces entre les cellules mortes situées à la surface de la peau
• Les molécules humectantes agissent comme des éponges qui absorbent l’eau et rééquilibrent le film hydrolipidique protecteur de la peau
• Les substances occlusives créent une barrière étanche empêchant l’évaporation de l’hydratation de l’épiderme
• Les agents prébiotiques reconstituent le microbiome de la peau de sorte à créer une couche supplémentaire de défenses naturelles

Les soins prébiotiques, des hydratants modernes

Le stress de la vie quotidienne peut appauvrir et déséquilibrer le microbiome de la peau. Divers facteurs tels que le climat, les rayons ultraviolets, la pollution et les habitudes de vie peuvent en effet influencer sa composition. Par conséquent, la peau devient sensible et est caractérisée par des sensations de picotement et de tiraillement.


L’ambition de la nouvelle génération de soins pour la peau est d’imaginer des moyens innovants visant à reconstituer le microbiome de la peau et à maximiser la diversité microbienne.

Comment ça marche ?

Les soins prébiotiques transforment la peau en un environnement accueillant et optimal pour le développement des bactéries. Concrètement, il s’agit d’hydrater la peau en profondeur et aussi de lui apporter des oligo-éléments et de nutriments. Quelques ingrédients à privilégier :

• L’eau thermale prébiotique stimule la diversité microbienne grâce à des minéraux rares (sélénium, strontium, etc.), des oligo-éléments et de l’hydratation pure.
• Les céramides reconstituent la barrière lipidique physique de la peau et fournissent une source de carbone dont les bactéries peuvent se nourrir.1
• La niacinamide est employée dans les boîtes de Petri pour favoriser la croissance des bactéries1. Cet ingrédient est très efficace pour apaiser les inflammations de la peau associées à la dysbiose (réduction de la diversité microbienne).

Un soin hydratant de pointe doit être plus qu’une simple crème protectrice. Ce soin doit agir à chaque couche de la peau pour booster l’hydratation et offrir des conditions optimales et calibrées pour favoriser la diversité microbienne. Résultat : la peau est douce et hydratée, mais également apaisée et satisfaite.


1THE ROLE OF CUTANEOUS MICROBIOTA HARMONY IN MAINTAINING A FUNCTIONAL SKIN BARRIER HILARY E. BALDWIN1, NEAL D. BHATIA2, ADAM FRIEDMAN3, RICHARD MARTIN4, SOPHIE SEITÉ5

  • Facebook
  • Pin

Recommandé pour vous

See all articles

Produits complémentaires

Voir tous les produits