Le point sur

Le microbiome : invisible sur votre peau, mais indispensable

Img_Le microbiome : invisible sur votre peau, mais indispensable

Vous ne les voyez pas mais ils sont là : plus de 1000 espèces différentes de microbes, indispensables pour le maintien d'une peau saine et équilibrée, recouvrent votre peau. Toutes ces espèces de microbes constituent le microbiome cutané, un écosystème qui protège votre peau et qui minimise le risque d’inflammation et de réactions cutanées en collaborant avec votre système immunitaire. Dans cet article, vous verrez en quoi le microbiome est indispensable pour votre barrière cutanée et comment vos soins de la peau peuvent l’aider.

Le microbiome cutané : bienfaiteur silencieux et travailleur acharné

Notre peau en est pleine à craquer : selon des estimations, un million de bactéries différentes y vivent sur chaque centimètre carré. Si ces bactéries, virus, champignons et acariens vivent ensemble dans un certain environnement, alors ils sont appelés des ‘microbiotes’. Ces microbiotes indigènes forment le microbiome et sont aussi uniques que notre empreinte digitale. Vous pouvez facilement les considérer comme une armée de bienfaiteurs silencieux bien entraînés qui soutiennent votre peau, grâce à leur diversité abondante.

Les microbiotes cutanés : essentiels pour votre barrière cutanée

Notre peau est notre plus grand organe et avec son poids de plus de 5 kg, elle forme un bouclier solide entre l’intérieur et l'extérieur du corps. Cette fonction essentielle de protection est appelée la ‘fonction barrière’. Elle est le résultat d’une relation symbiotique entre les microbiotes qui interagissent avec notre système immunitaire via des signaux complexes. Ils protègent ainsi le corps contre un grand nombre de dangers externes et contre le développement d’agents pathogènes.

Plusieurs facteurs déterminent le bon fonctionnement de votre fonction barrière. Il est, entre autres, de plus en plus accepté que les espèces de bactéries commensales qui se trouvent naturellement à la surface de la peau sont très dynamiques et que leur composition et quantité varient considérablement d'une personne à l'autre. De plus, des facteurs extrinsèques (environnementaux), tels que le stress, changent la composition du microbiome. Cela peut entrainer un état microbien déséquilibré avec pour conséquence des pathologies cutanées chroniques, telles que la dermatite atopique, le psoriasis, la rosacée ou l'acné.

Une barrière cutanée équilibrée ? Nourrissez-la avec les bonnes bactéries

Si vous souffrez d’une pathologie cutanée, cela ne signifie pas forcément que vous ne pouvez pas en stimuler la fonction barrière. En augmentant la prolifération de certaines bactéries, vous pouvez rééquilibrer le microbiome cutané afin que votre barrière cutanée puisse se rétablir.

Les prébiotiques qui stimulent le développement et/ou l’activité d’une ou de plusieurs espèces de bactéries peuvent vous aider. Vous les trouvez notamment dans l’eau thermale de La Roche-Posay sous la forme d’éléments rares, tels que le sélénium et le strontium, qui ont un effet catalyseur sur les enzymes bactériennes. L’ingrédient breveté et postbiotique, Aqua Posae Filiformis, que vous trouvez dans le Lipikar Baume AP+M de La Roche-Posay nourrit également les bonnes bactéries afin de renforcer durablement la barrière cutanée.

Des recherches ont démontré que l’application locale de prébiotiques en combinaison avec des postbiotiques est intéressante pour moduler le système immunitaire et traiter d’autres pathologies cutanées chroniques, telles que l’acné, la rosacée et le psoriasis. Si vous souffrez d’acné, Effaclar Duo+ contenant de l’Aqua Posae Filiformis restaure le bon équilibre de votre microbiome cutané. Si vous avez une peau très sensible, le soin hydratant prébiotique Toleriane Sensitive Crème de La Roche-Posay aux céramides est idéal pour réparer la barrière cutanée.




1. Chen Y.E., Tsao H. The skin microbiome: current perspectives and future Challenges. J Am Acad. Dermatol. Juillet 2013 ; 69(1) :143–55.
2. Sanford JA, Gallo RL. Functies van de huidmicrobiota bij gezondheid en ziekte. Semin. Immunol. 2013 ; 25 (5) : 370-7.3. Baldwin HE et al . ; De rol van cutane microbiota-harmonie bij het handhaven van een functionele huidbarrière. J. Drugs Dermatol. 1er janvier 2017 ; 16 (1) : 12-18.4. Seité S., Zelenkova H., Martin R. Clinical efficacy of emollients in atopic dermatitis patients – relationship with the skin microbiota modification. Clin. Cosmet. Investig. Dermatol. 2017 ;10 : 25–33.

  • Facebook
  • Pin

Recommandé pour vous

See all articles

Produits complémentaires

Voir tous les produits